· 

La jacinthe, du bulbe à la floraison

 

 

 

 

L’hiver prend place, le printemps vous manque… Et si vous preniez une jacinthe ? Son parfum enivrant vous amènera un vent de fraicheur dans votre intérieur. Facile d’entretien, elle amènera couleur et joie chez vous. Et, puisque vous pensez déjà au printemps, vous pouvez aussi pensez à votre jardin ! Et oui, la jacinthe se plante au début de l’hiver. On vous dit tout…

 

 

 


 

Sa légende…

 

Les jacinthes, belles fleurs aux multiples couleurs que nous connaissons dans nos contrées, sont originaires de l’Est de la Méditerranée. Il n’est donc pas étonnant que ces jolies plantes aient leur petite place dans la mythologie grecque.

 

Ainsi, Hyacinthe, jeune prince spartiate, est un homme tellement beau qu’il renverse le cœur de plusieurs dieux. Ainsi Zéphyr, dieu du vent de l’ouest, et Apollon, dieu du soleil, en sont tombés amoureux. Mais Zéphyr est jaloux de l’amour que porte Apollon à Hyacinthe, tellement jaloux qu’un jour, à l’aide de son vent d’ouest, il fait dévier le disque que lance Apollon. Malheureusement, le disque, changeant de trajectoire, vint frapper Hyacinthe à la tempe, le tuant sur le coup. Apollon, foudroyé de tristesse, fit naitre du sang de Hyacinthe une fleur portant son nom, le rendant ainsi inoubliable.

  

 

Comment les entretenir ?

 

Plantation

 

On peut la planter de septembre jusqu’à décembre (début de l’hiver), lorsque le climat est encore doux, pour obtenir une floraison naturelle, qui surviendra au printemps suivant, vers mars-avril.

 

Le choix de l’endroit où planter votre jacinthe joue beaucoup pour qu’elle reste belle. Pour être dans de bonnes conditions, il faut choisir un endroit ensoleillé, où la terre est riche, meuble et surtout bien drainée. Si votre sol est de nature argileuse, il vaut alors mieux mettre une couche d’un mélange sable-terre autour du bulbe en le plantant, vous favoriserez ainsi le drainage et éviterez simplement au bulbe de pourrir en terre.

 

Plantez ensuite votre jacinthe dans un trou d’une profondeur d’une dizaine de centimètres environ. Il faut que tout le bulbe soit enterré. Tassez ensuite la terre lorsque vous remblayer le trou et arrosez légèrement. Par la suite, plus besoin d’arroser car la météo s’en chargera (excepté en cas de fortes chaleurs ou de sécheresse en été).

 

Etant assez facile à entretenir par la suite, la jacinthe reviendra pendant 2 ou 3 ans, mais avec une floraison moins intense au fil du temps. En effet, le bulbe va petit à petit s’épuiser.

 

 

Bulbe de jacinthe ©Plastiflor
Bulbe de jacinthe ©Plastiflor
 Parterre de jacinthes et tulipes au printemps. Photo prise lors d'une de nos visites à Keukenhof ©Plastiflor
Parterre de jacinthes et tulipes au printemps. Photo prise lors d'une de nos visites à Keukenhof ©Plastiflor

 

Bon à savoir

 

Lorsque vous manipuler le bulbe, pensez à mettre des gants car ce dernier est toxique ! Sans protéger vos mains, vous risquez des réactions urticantes sur votre peau et à des troubles digestifs si vous portez vos mains à votre bouche. Prêtez donc une attention particulière à ce niveau.

 

Notre petite astuce déco

 

Pour un jardin jovial, n’hésitez pas à faire des petits parterres de jacinthes, en les regroupant par couleur, effet printanier garanti à la floraison.

 

Montage de jacinthes ©Plastiflor
Montage de jacinthes ©Plastiflor

 

Et en jardinière ?

 

Vous n’avez pas de jardin ? Aucun problème ! La jacinthe peut également se planter en jardinière ou en pot et être placée en intérieur. C’est ce qu’on appelle le forçage. La floraison sera alors plus rapide.

 

Mettez votre bulbe dans une jardinière ayant une bonne couche de billes d’argile dans le fond, afin d’en assurer le drainage optimal. Vous pouvez utiliser du terreau universel mais alors, le mieux est également de remettre une petite couche de mélange sable-terre entre la terre et le bulbe. Lorsque vous l’enterrez, ne laisser ressortir que la pointe du bulbe.

 

Placez ensuite votre bac plutôt à l’ombre et dans un endroit frais (cave ou buanderie, selon votre habitation), le temps que la plante fasse ses racines. Dès que le bulbe commence à « éclore », vous pouvez le placer progressivement à la lumière et le mettre dans votre intérieur.

 

Au niveau de l’arrosage, un arrosage léger une fois par semaine est suffisant. Et oui, si vous mettez trop d’eau, vous risquez de voir votre bulbe pourrir, à votre plus grand désarroi. Il ne faut donc pas que la terre soit détrempée.

 

Si vous souhaitez une deuxième floraison l’année suivante, continuer d’arroser le bulbe tant qu’il y a du feuillage, même s’il est jauni. Cela permettra au bulbe de se régénérer pour sa prochaine floraison. Lorsque le feuillage est bien fané, alors seulement, vous pouvez le couper et ne plus arroser le bulbe, qui entrera en phase de repos.

 


 

Le saviez-vous ?

 

Les jacinthes étant assez parfumées, peuvent être utilisées en cuisine. En effet, leurs fleurs sont comestibles ! Votre salade n’aura jamais été si colorée 😉 On peut aussi en extraire l’essence pour parfumer un gâteau, simplement en mettant macérer les fleurs avec du sucre et de l’eau. Le sucre prendra alors le parfum de la jacinthe (de la même façon que le sucre, mélangé correctement à de la vanille, devient un sucre vanillé).

Attention toutefois car seules les fleurs sont comestibles, le bulbe est quant à lui toxique !

 

© Plastiflor

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Josiane (lundi, 18 janvier 2021 12:09)

    Bonjour,
    Chouette, les infos sur les fleurs merci beaucoup. Prenez bien soin de vous


Plastiflor          75, Rue de Herve - 4030 Grivegnée (Liège)          Téléphone : 04 247 04 91  -  Gsm : 04 96 81 15 46  -  TVA : BE0451 710 687

 

Ouvert tous les jours de 9h à 19h - fermé le mercredi