· 

La rose, symbole de la Saint-Valentin

 

Vous ne pouvez pas le manquer, la Saint-Valentin arrive et avec, sa fleur vedette : la rose bien sûr ! De ses légendes grecques à son application en pharmacologie, tout en passant par le symbole qu’elle représente dans le langage des fleurs, on vous explique toutes les subtilités de cette fleur incontournable.

 

 

Sa légende…

 

Plusieurs légendes entourent cette fleur, considérée comme la reine des fleurs. Ainsi, selon la mythologie grecque, Chloris, la déesse des fleurs, aurait créer la rose. Découvrant la dépouille d’une nymphe qu’elle appréciait beaucoup, Chloris transforma le corps sans vie de son amie en fleur pour lui rendre hommage. Elle lui portait tant d’affection qu’elle demanda l’aide d’autres dieux afin de la rendre la plus belle possible. Ainsi, Aphrodite lui fit don de la beauté éternelle et Dionysos lui offrit un doux parfum. C’est ainsi que la rose est née.

 

La rose rouge, quant à elle, à sa propre petite histoire qui est sans surprise liée directement à Aphrodite. La déesse de l’Amour se serait simplement piquée à l’une des épines d’une rose blanche, changeant sa couleur en rouge. Cette dernière légende pourrait expliquer pourquoi la rose rouge est directement liée au symbole de l’amour aujourd’hui.

 

 

Son histoire

 

Comme nous l’avons compris en lisant les légendes ci-dessus, la rose est connue de l’humanité depuis bien longtemps. Certains récits historiques font mention de cultures de cette fleur il y a déjà plus de 5000 ans, en Chine, d’où elles sont originaires.

 

Également présentes dans plusieurs écrits et fresques de la Grèce antique, on sait que les Grecs et les Hébreux les employaient lors des mariages.

 

Les Romains, quant à eux, appréciaient beaucoup cette fleur, à tel point qu’ils la faisaient importer directement d’Egypte et de Perse par bateaux entiers. Etant véritablement captivés par cette magnifique fleur, ils recouvraient le sol de leurs pétales lors des jours de fête, en extrayaient l’essence pour parfumer leurs bains. Se rendant vite compte qu’au vu de leur passion dévorante pour la rose, il était préférable de la cultiver sur leurs terres, les Romains mirent au point un système de canalisations pouvant transporter l’eau chaude et en conserver la chaleur afin de réchauffer les cultures de roses par le sol et en forcer la floraison. On pense que la rose de l’époque correspond à la rose Damas (Rosa x damascena) actuelle.

Au Moyen-Âge, on perdit un peu de la fascination pour la rose, qui fût alors plutôt cultivée pour ses vertus médicinales qu’ornementales. Ce serait alors la rose dite de Provins (Rosa x gallica « Officinalis ») qui aurait été privilégiée.

 

Il faudra attendre la fin du XVIIIème siècle pour qu’elle ne revienne décorer les jardins et que leurs hybridations fassent naitre les nombreuses variétés connues aujourd’hui.

 

 

Comment les entretenir ?

 

Les roses coupées ont besoin de beaucoup d’eau pour tenir. Il faudra ainsi veiller à bien remplir votre vase si vous en recevez un bouquet. Préférez de l’eau bien fraiche.

 

Pensez à bien recouper les tiges en biseau tous les 2-3 jours environ. Un long biseau d’environ 1,5 – 2 cm est le mieux afin que la fleur puisse bien boire correctement.

 

 

Le saviez-vous ?

 

On peut extraire de la rose une huile essentielle au doux parfum bien connu. Elle est beaucoup utilisée dans les cosmétiques, pour son odeur donc, mais pas que. En effet, on prête à la rose des vertus adoucissantes, tonifiantes, cicatrisantes et régénérantes. La combinaison parfaite pour produire des produits de beauté à la douce fragrance florale !

 

L’huile essentielle est également utilisée en pharmacie puisqu’elle serait encline à lutter contre les petites brûlures, aiderait à stopper les petits saignements, allégerait les troubles intestinaux et donnerait un petit coup de pouce lors des problèmes de libido (est-ce si étonnant pour une fleur représentant l’amour ? 😉 ).

 

 

Le langage des fleurs

 

Le fait d’offrir des fleurs à quelqu’un est déjà tout un symbole, mais saviez-vous que chaque fleur à sa signification ? De plus, en langage des fleurs, une même fleur peut vouloir dire plusieurs choses selon sa couleur. C’est le cas de la rose. On vous explique ci-dessous afin que nous fassiez pas d’impair 😉 :

 

• La rose rouge symbolise l’amour passionnel, voici pourquoi elle est la star lors de la Saint-Valentin

• La rose blanche représente l’amour authentique et pure, mais aussi l’innocence, la pureté

• La rose rose évoque quant à elle la tendresse, le bonheur et la gratitude

• La rose orange est signe de désir, d’estime et de sympathie

• La rose jaune correspond à la jalousie (à éviter à la Saint Valentin donc 😉 )

 

En plus de la couleur, le nombre de rose peut également peut également signifier quelque chose :

 

• La rose rouge offerte seule signifie le coup de foudre, l’amour au premier regard.

• Un bouquet de roses rouges avec une rose blanche au milieu équivaut à un amour sur la durée et à la volonté de le faire prospérer.

• Si c’est l’amitié que vous souhaitez mettre en avant, préférez les roses roses.

 

© Plastiflor

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Plastiflor          75, Rue de Herve - 4030 Grivegnée (Liège)          Téléphone : 04 247 04 91  -  Gsm : 04 96 81 15 46  -  TVA : BE0451 710 687

 

Ouvert tous les jours de 9h à 19h - fermé le mercredi